VISITE DE CHANTIER – La dernière battue

Création prévue sur la saison 2023/24

Théâtre de marionnettes, ombres et chants

Promenons-nous dans les bois…

Une femme en aime une autre. Cet amour se déroule au milieu des champs et des bois… terrain d’action des chasseurs. Violemment réprimé, cet amour rendra son dernier souffle au cours d’une battue. Pour cette première création « forme longue », Coline Esnault adapte le texte de Magali Mougel pour aborder le milieu rural et l’homosexualité. Les questions autour de ce qu’est la nature abondent à une époque où l’urgence écologique est brûlante, où les dogmes de l’hétéronormalité sont mis en branle.
Par le biais de la marionnette, jeunes femmes, père et chasseurs deviennent respectivement corneilles, faucon et buses, des oiseaux qui s’aiment, qui se chassent, qui chantent. Avec la forêt comme décor mouvant, marionnettes et écrans de projection apparaîtront et disparaîtront à travers la terre provoquant une fragrance boisée.

En résidence du 1er au 10 février

LA COMPAGNIE

Magalie Mougel, L’autrice.

Magali Mougel est née en 1982. Après des études à l’Université de Stras- bourg, ainsi qu’à l’ENSATT à Lyon dans le département Écrivain-Dramaturge, elle a enseigné pendant plusieurs années à l’Université de Strasbourg dans le département des Arts du spectacle et a été rédactrice pour le théâtre National de Strasbourg. Depuis 2014, elle a fait le choix de se consacrer exclusivement à l’écriture de texte pour le théâtre. La pièce La dernière battue est publiée au sein du recueil Guérillères ordinaires au Éditions Espaces 34 en 2013. Ce texte a d’abord été écrit pour une commande de Michel Didym pour son projet Confessions en 2012 avant d’être reuni avec deux autres textes dans ce recueil.

Joséphine Scampini, chanteuse.

Après un an à Rome, Italie, et quatre ans à Lyon, Joséphine revient dans sa Normandie natale poursuivre son parcours musical, après avoir achevé son parcours universitaire en philosophie. D’abord en jazz au conservatoire de Vienne (31), elle continue en jazz et chant lyrique à Caen (14). L’enseignement et les projets à l’école de musique de Ouistreham arrivent en 2018 auprès de publics de tout âge, à travers la direction de chœur et les cours individuels. En parallèle la participation ou la direction de plusieurs projets musicaux amateurs puis professionnels s’affirment : d’abord co-fondatrice et co-présidente de la chorale populaire La braille (Lyon), Joséphine évolue ensuite comme choriste dans le groupe vocal lyrique Le petit Chœur, choriste et pianiste dans le groupe Labo Live Band et chanteuse dans le duo jazz Méri&o.

Coline Esnault, marionnettiste.

Des études aux Beaux Arts avec un semestre scénographie en Lettonie, parsemées de stages comme avec la Compagnie Les Yeux Creux(29), une envie de se professionnaliser avec la rencontre du festival RéciDives (14) et de la compagnie Akselere (14). Riche d’une formation théâtrale, puis professionnelle avec le théâtre aux mains nues en 2020 et du travail actuel avec la Cie Toutito Teatro (14) et de la création d’une forme courte en théâtre d’objet « Bonne Pâte . », le parcours d’une jeune femme qui quitte sa Normandie profonde pour découvrir « le monde.. » ( création 2021) . Aujourd’hui artiste parrainée du Sablier ( Centre National des Arts de la Marionnette ) .

DISTRIBUTION

  • Equipe : Comédiennes, chanteuses : Joséphine Scampini | Coline Esnault
  • Régie Lumières : en cours
  • Régie Sons : en cours

Nos partenaires