White Dog

Parcours 1 compagnie, 2 spectacles

En mai, la Cie Les Anges au plafond vient nous présenter 2 spectacles : Du Rêve que fut ma vie et White Dog.

théâtre de marionnettes, projections et musique en direct, d’après le roman Chien Blanc de Romain Gary

Mise en scène : Camille Trouvé assistée de Jonas Coutancier / Avec : Brice Berthoud, Arnaud Biscay, Tadié Tuéné et Yvan Bernardet / Adaptation : Brice Berthoud et Camille Trouvé / Dramaturgie : Saskia Berthod / Marionnettes : Camille Trouvé, Amélie Madeline et Emmanuelle Lhermie / Scénographie : Brice Berthoud avec Margot Chamberlin / Musique : Arnaud Biscay et Emmanuel Trouvé / Création sonore : Antoine Garry / Création image : Marie Girardin et Jonas Coutancier / Création lumière : Nicolas Lamatière / Création costume : Séverine Thiébault / Mécanismes de scène : Magali Rousseau / Soutien précieux : Morgane Jéhanin / Construction du décor : Les Ateliers de la MCB

Qu’il est attachant ce petit chien blanc ! Affectueux, câlin, dressé… Et pourtant…

Romain Gary et sa femme Jean Seberg découvrent que le mignon toutou fraîchement adopté incarne une glaçante facette de l’Amérique des années 60. « Mais qu’est-ce qu’il a ce chien ? »

Inspiré par Chien blanc, roman autobiographique de Romain Gary, White Dog se place dans la continuité du spectacle R.A.G.E. des Anges au plafond, qui n’en avaient pas fini avec l’auteur. On nous parle ici de manipulation et de bestialité dans un contexte politique brûlant. Avec le Black Power, l’assassinat de Martin Luther King et les révoltes contre les inégalités raciales en toile de fond, Romain Gary et sa femme Jean Seberg essaient de guérir leur chien Batka.

Peut-on désapprendre la haine ? Peut-on oublier ce qui a été inscrit en nous depuis toujours, sortir de son conditionnement ? La manipulation marionnettique se fait l’écho d’un dressage toxique. Peut-on façonner le caractère d’un être vivant à toutes les fins ?

« CES ÊTRES DE PAPIER SUSCITENT L’IMAGINATION DU SPECTATEUR AINSI PRIS AU JEU DE CETTE MÉTAPHORE POÉTIQUE DE L’EXISTENCE HUMAINE. » L’Œil, Céline Garcia, février 2018

Coproductions : MCB° – Scène nationale de Bourges | Le Bateau Feu – Scène nationale de Dunkerque | La Maison des Arts du Léman – Scène conventionnée de Thonon-Evian-Publier | Le Tangram – Scène nationale Evreux Louviers | Culture Commune – Scène nationale du Bassin minier du Pas de Calais | le Théâtre 71 – Scène nationale de Malakoff. Soutiens : Arcadi Île-de-France | la SPEDIDAM | l’ADAMI. Remerciements et pensées à Nathalie Arnoux.

Nous avons une longue histoire commune avec la compagnie Les Anges au plafond.

L’aventure a commencé en 2007 avec Une Antigone de papier et n’a jamais cessé depuis. Tous leurs spectacles ont été présentés dans nos murs, beaucoup d’entre eux ont été coproduits ou accueillis en résidence pendant leur création.

La compagnie Les Anges au plafond est née de la rencontre de deux comédiens marionnettistes, Camille Trouvé et Brice Berthoud. Camille et Brice échangent leurs rôles : quand c’est Camille qui met en scène, c’est Brice qui est au plateau, et vice-versa. Leurs spectacles explorent la relation complexe entre manipulateur et objet. Avec le papier comme matériau de prédilection, ils content des histoires, intimes et spectaculaires. Ils nous racontent des trajectoires, des récits de vies avec grand soin et générosité. La surprise est toujours au rendez-vous tant leur univers foisonne de trouvailles.

Du rêve que fut ma vie est le prolongement du spectacle Les Mains de Camille (présenté chez nous en 2012), sur la vie de Camille Claudel. White Dog continue l’aventure de R.A.G.E. (présenté en 2015) sur Romain Gary. Venez découvrir ces deux spectacles au mois de mai au Sablier !

Artistes associés à : la MCB° – Scène nationale de Bourges. En compagnonnage avec : La Maison des Arts du Léman – Scène conventionnée de Thonon-Evian-Publier | Le Bateau Feu – Scène nationale de Dunkerque. Conventionnés par : le Ministère de la Culture – DRAC Ile-de-France, au titre des Compagnies et Ensembles à Rayonnement National et International (CERNI). Soutenus par : la Ville de Malakoff.

Nos partenaires