Le Sablier, pôle des arts de la marionnette en Normandie, est né le 1er octobre 2017 de la fusion de l’Espace Jean Vilar d’Ifs et du CRéAM, Centre Régional des Arts de la Marionnette de Dives-sur-Mer.

L’Espace Jean Vilar défendait la marionnette contemporaine et le théâtre d’objets en région depuis 2003, avec une programmation pluridisciplinaire « Entre corps et objets ». Il accueillait en moyenne 9000 spectateurs par saison. Et grâce à des aides ponctuelles à la création de l’Etat et une aide de la Région, il recevait 2 à 3 compagnies en résidence.

Le CRéAM était un lieu de fabrique et de résidence dédié à la marionnette, né en 2005 en parallèle du festival existant depuis 1986 dans la commune. Ce festival, baptisé en 2013 « RéciDives, festival de marionnettes et de formes animées » a développé depuis une forte identité. Il accueille entre 18 et 20 spectacles (formes longues et formes courtes) chaque année et a reçu plus de 6700 spectateurs en 2017 pour sa 32e édition.

 

Un partenariat de plus en plus fort entre ces deux structures s’est mis en place à partir de 2013 :

  • Des lignes artistiques proches et de nombreux artistes défendus ensemble : Cie Akselere, Cie Toutito Teatro, Cie Sans soucis, Cie En faim de cOntes (4 compagnies régionales), Cie à, Cie l’Alinéa, Théâtre l’Articule (Suisse), Cie Bakélite, Cie Elvis Alatac, Yaël Rasooli (Israël), Cie le Vent des Forges, Cie la Mue/tte, Pierre Tual, Yoann Pencolé, Cie les Maladroits…
  • Des structures complémentaires pour l’accompagnement de la création avec, pour des accueils en résidence : un atelier, un petit plateau/boîte noire et un appartement à Dives-sur-Mer et un grand plateau équipé à Ifs.
  • Des structures complémentaires en diffusion avec une saison d’octobre à mai d’un côté (qui présente environ 25 spectacles pour environ 9000 spectateurs) et un festival annuel de l’autre, pendant 4 à 5 jours en juillet (qui présente environ 15 spectacles en salle et 5 spectacles de rue, pour 40 à 50 représentations et une fréquentation globale passée de 3 676 spectateurs en 2012 à 6 718 en 2017).
  • Des structures complémentaires dans leur mission de sensibilisation aux arts de la marionnette avec des projets d’action culturelle et de formation.
  • Une appartenance commune à des réseaux professionnels, en région et au niveau national (Latitude marionnette, THEMAA).
  • Des structures situées à 25 minutes en voiture l’une de l’autre.

 

De 2013 à 2016, de nombreuses collaborations ont été mises en place pour accompagner des projets de création.

Des projets de médiation communs ont aussi vu le jour, comme des stages pour des enseignants du second degré, en partenariat avec le rectorat et la DRAC de Normandie, des actions culturelles comme le « parcours cart ́@too » avec des lycéens, les sorties spectacles des bénévoles du CRéAM ou encore pour l’organisation de stages destinés aux artistes et à des amateurs de la région.

Les deux structures ont aussi fait partie des 18 membres fondateurs de l’association nationale Latitude Marionnette en février 2013.

Cette complicité et cette complémentarité ont révélé l’évidence d’aller plus loin en pensant un projet commun :

un Pôle des Arts de la Marionnette en Normandie.

C’est ainsi que « Le Sablier » nait en octobre 2017.

En mars 2018, le Sablier a obtenu l’appellation « Scène conventionnée d’intérêt national, mention arts et création, pour le théâtre de marionnettes » du Ministère de la Culture.

Nos partenaires