Le théâtre de marionnettes et d’objets, les formes animées, sont un formidable vecteur d’éducation artistique. Ils peuvent s’adresser à toutes les générations et les réunir. La connaissance de ces champs artistiques peut également passer par les rencontres et la pratique, avec des artistes.

Les projets d’action culturelle que le Sablier met en place ont aussi pour objectif de valoriser leurs participants et d’être vecteur d’émotion, de réflexion et d’émancipation.

Élaborés conjointement par les différents acteurs engagés dans l’action, ils sont le fruit d’une rencontre, d’une entente et d’une (re)connaissance mutuelle permettant la réalisation de projets singuliers et adaptés.

 

Projets menés en 2017-2018 

  • 2037 – C’était comment avant ? – Lucas Prieux, Glitch.cie – Lycée Jean Jooris (Dives-sur-Mer)

Dispositif Triptyque (DRAC et Région Normandie)

Cette résidence se propose d’être un chantier sur 3 ans, partagé par une équipe artistique réunie autour de Lucas Prieux, une classe de seconde EDPI, une classe de seconde HSP et leurs enseignants. Le fil conducteur en est la fiction d’anticipation ou comment imaginer le monde de 2037, notamment par l’analyse critique du monde d’aujourd’hui, mais restitué au public d’une façon poétique, sous l’angle du souvenir, par l’élaboration de multiples formes artistiques déclinant la fiction de ce monde de 2037 et son souvenir du monde d’aujourd’hui. Une de ces formes artistiques est #HUMAINS, le projet de création de la Glitch.cie programmée en novembre 2018 au Sablier/Ifs.

Pour cette 1ère année : Projet mené de septembre 2017 à juin 2018 – 30 participants – 11 ateliers de pratique artistique – 3 sorties culturelles – 1 restitution – 3 temps de résidence de création pour la compagnie

En partenariat avec : Festival Interstices (Caen) ; Le Dôme (Caen)

 

  • Ateliers ‘’Muppets ‘’ – Big Up compagnie – Maison d’Arrêt (Caen)

Dispositif Culture et Justice (DRAC Normandie)

La marionnettiste Lucie Hanoy propose à une dizaine de détenues femmes de découvrir les arts de la marionnette en participant à des ateliers de construction et de manipulation de ‘’muppets’’ en mousse à laquelle elles donnent vie et voix à travers le chant, axant ainsi l’expérimentation sur le thème de la musique et de l’opéra.

Projet mené du 23 octobre au 2 novembre 2017 – 10 participantes – 7 ateliers – 1 sortie culturelle – 2 spectacles in situ

En partenariat avec : le SPIP du Calvados

 

  • La Manufacture – Cie En faim de cOntes – Centre socio-culturel Léo Lagrange (Colombelles)

Dispositif REAAP (CAF)

Ces ateliers parents/enfants s’inscrivent dans la continuité du projet « Passage à l’art » mené en 2016 par la Cie le Vent des forges.

Pour cette cession d’interventions, la compagnie En faim de cOntes propose aux participants de sélectionner des images à partir d’un corpus d’albums puis d’en réaliser des ‘’tabliers à histoires’’ en utilisant les mêmes processus artistiques (travail sur le textile, couture, marionnette d’ombre, vidéo) que ceux utilisés par la compagnie dans le spectacle La Manufacture créé au Sablier les 13 et 14 mars 2018.

Projet mené de mars à avril 2018 – 14 participants – 6 ateliers – 2 sorties culturelles – 1 restitution sur forme d’exposition à la Médiathèque le Phénix

En partenariat avec : Médiathèque Le Phénix, Colombelles

 

  • La Manufacture – Cie En faim de cOntes – École Pierre Hilly (Ranville)

Atelier scolaire

La compagnie En faim de cOntes propose à une classe de CM2 un atelier de découverte et d’expérimentation des différents médiums artistiques présents dans leur création La Manufacture : le théâtre d’ombres, la vidéo, le jeu et la mise en voix.

Projet mené en avril 2018 – 25 participants – 1 atelier – 1 sortie culturelle

 

  • Atelier Bocaléotype –  Cie Traversant3 – École Jules Verne (Ifs)

Atelier scolaire

A partir du spectacle Le voyage de Malenky, la compagnie Traversant3 invite deux classes de CM1 de l’école Jules Verne à constituer avec elle des bocaux en verre, sorte d’empreinte gelée du temps présent. A partir d’un atelier d’arts plastiques, d’un atelier d’écriture et d’un atelier de mise en voix, chaque participant crée son autoportrait et imagine l’adulte qu’il deviendra : une façon de s’interroger sur son rapport au monde, celui dans lequel on vit, celui dont on rêve…

Projet mené en novembre 2017 – 50 participants – 8 ateliers – 1 sortie culturelle – 1 restitution sous forme d’exposition dans le hall du Sablier

Nos partenaires